Vous êtes ici : Accueil > Didactique & pédagogie > Entretiens avec... > L’épistémologie des sciences de gestion - Y. Pesqueux
Publié : novembre 2016

L’épistémologie des sciences de gestion - Y. Pesqueux

La gestion est-elle une science unifiée ou une discipline carrefour ? Quelle place occupe-t-elle dans l’espace universitaire ? L’épistémologie de la gestion est-elle utile aux professeurs d’économie et gestion ? C’est à ces questions fondamentales qu’Yvon Pesqueux, grand spécialiste français de l’épistémologie des sciences de gestion, a répondu dans cet entretien.

Yvon Pesqueux, professeur de la chaire « Développement des systèmes d’organisation » au Conservatoire national des arts et métiers

Vous avez publié récemment, avec Alain-Charles Martinet, un livre consacré à l’épistémologie des sciences de gestion, à quel projet cet ouvrage répond-il ?

Une première réponse à cette question consisterait à dire que les sciences de gestion ont atteint leur maturité, dans la mesure où elles se sont développées depuis environ une génération. L’ère des pionniers est donc achevée et, avec elle, la nécessité de poser un jalon en ce qui concerne l’épistémologie des sciences de gestion.
La deuxième réponse est issue de l’expérience des deux auteurs en matière de direction et de participation à des jurys. Nous regrettons les confusions fréquentes entre l’épistémologie, la méthodologie et la méthode, qui témoignent de l’insuffisante maturité de la discipline par rapport à ces problématiques.
La troisième réponse est de construire une référence qui se distingue nettement du socle épistémologique de ses « sœurs » : l’économie, la sociologie mais aussi les sciences politiques, l’anthropologie, etc.

- A lire dans la revue Économie et Management, sur le site de CANOPE
https://www.reseau-canope.fr/notice...

- Le texte en pdf : https://cdn.reseau-canope.fr/archiv...