Vous êtes ici : Accueil > Enseignements > Formations post-bac > Classe Prépartoire aux Grandes Ecoles > Classe préparatoire aux écoles de commerce, voie technologique
Publié : décembre 2014

Classe préparatoire aux écoles de commerce, voie technologique

Classe préparatoire aux écoles de commerce, voie technologique

La Prépa HEC, voie technologique, est une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles économiques et commerciales implantée au Lycée les Bruyères à Sotteville-les-Rouen. Elle est ouverte exclusivement aux bacheliers des séries Sciences et technologies de la gestion (STMG), qui désirent poursuivre des études longues par le biais de l’entrée en école de commerce.

**Le profil du bachelier

Pour faire un bon élève de classe préparatoire, il faut être attiré par les défis d’un sérieux approfondissement, qui valorisent les acquisitions de la classe de terminale, être motivé par les fonctions d’encadrement dans les entreprises, tout en étant capable d’affronter deux années d’études théoriques !

L’admission en prépa dépend du dossier. L’admission de tout bachelier STMG est possible. Les critères de sélection seront légèrement différents selon la catégorie du Bac. Compte-tenu du relativement modeste nombre de dossiers reçus, et d’une auto censure de la part des bacheliers au profil trop faible, plus de 70 % des candidatures sont retenus.

**Les critères de sélection

Ils dépendent essentiellement des notes et des appréciations des professeurs de première et de terminale STMG :

  • Un dossier équilibré, sans lacune en enseignement général (philosophie, français écrit du Bac, LV1, LV2 et mathématiques) et satisfaisant en enseignement technologique.
  • Une première approche pour évaluer une barre minimum peut consister à additionner les notes des différentes matières, non coefficientées, et à en faire la moyenne : un minimum de 10 est exigible.
  • Le potentiel estimé à l’aide des appréciations des professeurs de terminale et de première. La motivation fait parfois des merveilles à condition que l’élève ait un potentiel, c’est à dire des capacités de raisonnement, de curiosité, parfois encore insuffisamment exploitées en terminale mais soupçonnées, et des "réserves" de capacité de travail.

Plongés au sein d’une classe très encadrée, dans une logique de travail et de performance, aux objectifs valorisants, les bacheliers STMG sont souvent transformés et "relèvent les manches" pour atteindre leurs objectifs. Mais la quantité de travail exigée suppose que la prépa soit un réel choix de l’élève (et non celui de ses seuls parents ou professeurs).

**Les études en classe préparatoire

L’enseignement comprend des cours, des séances d’interrogation orales et des devoirs écrits.

Toutes les matières au concours font l’objet de cours ou de TD. Les cours et les TD réunissent des effectifs relativement restreints.

Les interrogations orales (les colles...), représentent environ une heure de travail particulier hebdomadaire avec un professeur. Les objectifs sont divers : répéter le cours, approfondir les explications, utiliser les raisonnements et les démonstrations utilisés en cours.

Les devoirs écrits sont obligatoires. Certains sont sur table, d’autres sont rédigés à la maison. Les devoirs sur table ont lieu tous les samedis matin, dans chaque matière alternativement.

Répartition des heures de cours selon les matières

Matières Nombre d’heures
Culture générale : philosophie 3
Culture générale : français 3
Langue 1 (anglais) 5
Langue 2 (allemand, espagnol ou italien) 4
Mathématiques 6
Économie 4
Droit 3
Techniques quantitatives de gestion 4

Les écoles de commerce et de gestion

Ce sont des écoles professionnelles de haut niveau, qui dispensent des formations de comptabilité et de gestion des entreprises. Elles forment aux fonctions d’encadrement dans l’entreprise (exemples de spécialité : audit, marketing, finance...). Elles recrutent leurs élèves sur concours.

La voie technologique

Les épreuves aux concours se répartissent entre les matières générales et les matières qui composent la spécificité des études tertiaires, économie et droit, gestion comptable et commerciale. Comme les autres voies (scientifique ou économique), la préparation dure deux années.

Les métiers préparés

Les Grandes Écoles préparent divers métiers de commerce ou de gestion :

  • cadres commerciaux : assistant puis chef de produit, responsable export, chef de projet, cadre de la grande distribution, responsable logistique, ingénieur commercial grands comptes,
  • cadres financiers : responsable financier, expert comptable, audit interne ou externe, contrôleur de gestion, cadre bancaire,
  • cadres administratifs : responsables administratifs, des ressources humaines...
  • Et bien entendu, les métiers de l’e-business.

Plus généralement, c’est aux métiers du management que les grandes Écoles préparent leurs étudiants, métiers qui peuvent s’appliquer à différentes entreprises et organisations.

Témoignages

Témoignages d’anciens élèves

Nicolas B., Bac STT, CPGE ECT, diplômé de l’Esc le Havre, promo 2003
Responsable d’un pôle à Décathlon, Tourville-la-Rivière

Extrait d’un email :"…Je suis heureux de voir que notre visite a été bénéfique pour vos élèves. Cela m’a fait particulièrement plaisir de revenir dans cette Prépa qui m’a tant apporté : travail, stress, moments de doute mais surtout : rigueur, ouverture d’esprit, travail en équipe et dépassement de soi. En d’autres termes, ce n’est pas uniquement une préparation à l’entrée dans les grandes écoles mais une préparation au passage de la vie d’étudiant à la vie professionnelle avec tout ce que cela comporte comme défis, défaites et succès…"

Justine C., bac STT, CPGE ECT, diplômée de l’INSEEC, promo 2003
Professeur auxiliaire d’économie-gestion à Évreux

Extrait d’un email : "chère collègue, Donc, pour nous (enfin pour moi), c’est un réel plaisir de pouvoir parler aux élèves ; en plus, la prépa, ça nous tient un peu à la peau. C’est deux ans de notre vie (eh oui, 2ans) et c’est aussi et surtout le passage obligé vers un avenir professionnel plus solide…"

Témoignages de responsables d’écoles de commerce

DU HAVRE "Élèves de la filière technologique, ayez de l’ambition : créées spécialement à votre attention et encadrées par un corps professoral extrêmement impliqué, les classes préparatoires voie technologique vous attendent pour vous ouvrir toutes grandes les portes des écoles supérieures de commerce.

L’ESC Le Havre vous attend dans le cadre d’un programme d’alternance organisé entre enseignements académiques et missions réelles en entreprises. A l’occasion de ces dernières, vos acquis en gestion représenteront un bagage particulièrement apprécié."

Christiane Tincelin
Directeur ESC Le Havre

A MONTPELLIER "À l’instar des années passées, l’ESC Montpellier a confirmé, lors du concours 2001, la confiance et, donc, la préférence accordée aux élèves issus des classes préparatoires. En effet, 25Un lycée dans l’académie délivre la formation : CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Écoles) voie technologique2 des 373 élèves composant la nouvelle promotion intégrée sont issus des classes préparatoires économiques et commerciales.

Parmi ces nouveaux élèves, la part des élèves ayant suivi une option technologique croît d’année en année. En 2001, ils représentent 9% des élèves issus des classes préparatoires. C’est sans nul doute le signe d’une adéquation accrue des enseignements de cette option avec le marché de l’emploi.

L’importance de la part des élèves issus de classes préparatoires technologiques dans les effectifs de l’ESC Montpellier est significative d’une réelle volonté d’intégration de vos élèves dans nos cursus de formation. En effet, l’ESC Montpellier a choisi de ne pas appliquer de quotas sur le critère de l’option d’origine dans sa sélection, laissant ainsi des chances égales à chacun. Elle est également très soucieuse des métissages de ses promotions aussi bien en termes d’origine géographique (94% de ses élèves ne sont pas issus du Languedoc Roussillon), d’origine scolaire (32% des élèves sont issus d’autres concours : Admissions sur titre, sportifs de haut niveau,…) et d’origine sociale (13% des élèves de l’ESC Montpellier sont boursiers d’Etat).

L’intérêt que représentent aujourd’hui les classes préparatoires technologiques est fondamental. Il participe en effet à ce métissage. Il permet à des étudiants ayant eu des parcours très variés de venir, au sein des écoles supérieures de commerce, enrichir de leurs différences des promotions qui ne sont plus, comme certains le prétendent, peuplées de clones. Par des épreuves au concours qui leur sont réservées, les étudiants des classes préparatoires technologiques accèdent aux plus grandes écoles françaises. Leurs expériences antérieures, leur maturité, ainsi que leur esprit d’ouverture leur permettent d’obtenir de très bon résultat aux épreuves orales qui, à l’ESC Montpellier, sont affectées d’un coefficient aussi important que celui de l’écrit.

Didier JOURDAN
Directeur de l’ESC Montpellier

DE TOURS-POITIERS En 2000, 70 élèves de voie technologique ont été admis à l’ESCEM, et 18 ont choisi de rejoindre notre établissement. En 2001, ce sont 67 candidats qui ont été admis, et 21 sont actuellement étudiants en première année à l’ESCEM. Depuis trois ans, la part des étudiants provenant de voie technologique dans la promotion de première année est relativement stable.

Le groupe ESCEM demeure attaché au recrutement d’étudiants issus de la voie technologique. Ces étudiants ont des aptitudes à développer une vision pluridisciplinaire et à conduire des projets, qui sont très utiles lors de leur formation. Ces qualités s’ajoutent à la bonne organisation du travail et du temps qu’ils ont acquis durant les deux années de classe préparatoire. Sur le plan pédagogique, force est de constater que les étudiants issus de la voie technologique possèdent dès leur entrée dans notre école, des connaissances en gestion, comptabilité et droit qui sont autant d’atouts pour la suite de leur formation. Cela leur permet de concentrer leurs efforts sur les domaines complémentaires et par conséquent de s’adapter plus rapidement aux nouvelles matières auxquelles ils sont confrontés.

Enfin, les classes préparatoires technologiques sont essentielles pour les Grandes Écoles Françaises, dont l’ESCEM fait partie, car elles apportent complémentarité et pragmatisme.

Guy LEBOUCHER
Directeur de l’ESCEM ( TOURS-POITIERS )

Un lycée dans l’académie délivre la formation : CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Écoles) voie technologique

Ville Établissement Adresse Commentaire
Seine-Maritime
SOTTEVILLE LES ROUEN LES BRUYÈRES 67 Av des Canadiens
BP 130
76300 Sotteville-les-Rouen
Initiale
Voir en ligne : Le référentiel